Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié par Adon 12 sur
Publié dans : #cancer, #pouvoir de l'esprit
Le pouvoir de l'esprit: un placebo simulant une chimiothérapie provoque une chute de cheveux pour 30% des sujets

En 1983, une expérience médicale menée par le British Stomach Cancer Group sur 411 patients cancéreux. On a proposé de leur administrer un nouveau traitement de chimiothérapie, et on leur a expliqué qu’ils devaient s’attendre à perdre leurs cheveux, et qu’ils auraient probablement des nausées. Mais au lieu de donner véritablement ce médicament à certains d’entre eux, on leur a donné un placebo, c'est-à-dire un substitut du médicament réel ne contenant aucune substance active, mais fonctionnant uniquement parce que le patient croit qu’il est soigné. Plus de 30% des patients à qui l’on avait administré ce faux médicament ont effectivement perdu leurs cheveux, tandis que 56% d'entre eux ont des vomissements.

Récemment, de nouvelles expériences ont été menées pour illustrer l’effet placebo, et elles ont obtenu des résultats similaires. Le docteur Siegel a cependant mené une expérience un peu différente sur des enfants souffrants de cancer : il leur a donné des pilules de vitamines qu’il extrayait d’un flacon étiqueté « Pilules pour faire pousser les cheveux » et il a constaté qu’ils ne perdaient pas leurs cheveux au cours de la chimiothérapie.

D’autres travaux de recherche, réalisés par Judith Turner de l'Université de Washington à Seattle, sur des placebos utilisés pour soulager des douleurs de dos, ont montré que dans 70% des cas, le placebo s’avérait efficace. Une autre étude qui avait testé des inhalateurs pour asthmatiques remplis d'eau avait montré qu’ils parvenaient à détendre les voies respiratoires si les patients étaient convaincus qu’ils contenaient un principe actif.

Le coach en leadership Gary Tuerack reprend ces exemples pour souligner la puissance de la pensée positive et proposer aux futurs dirigeants de l’intégrer dans leur démarche. Le pouvoir de la pensée peut être formidable, tant sur le plan physique que mental, mais il peut être néfaste s’il n’est pas bien utilisé, observe Tuerack. De même que nous pouvons impacter sur notre état physique par nos croyances, nous pouvons changer nos dispositions mentales par le même procédé, et impacter nos performances et nos capacités.

(Source : 'In a controlled study by the British Stomach Cancer Group it was found that 30 percent of the control (placebo-only) group lost their hair, and 56 percent of the same group had "drug-related" nausea or vomiting (Fielding, Fagg, & Jones, 1983). This is also a clear example of the powerful negative effects of the mind-body connection.')

Source :

À propos

5emedimension.overblog.com

“Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade. Jiddu Krishnamurti”

Rédigé par Adon 12

Articles récents

Hébergé par Overblog