Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié par Adon 12 sur
Publié dans : #laurent louis, #pédophylie
Interview du député Laurent Louis : " L’Europe est dirigée par des criminels et des prédateurs séxuels"

Algeriepatriotique : Le Parlement belge vous a enlevé votre immunité parlementaire alors qu’un autre député incarcéré pour l’assassinat de son épouse n’a pas connu la même sanction. Pouvons-nous connaître les raisons pour lesquelles votre immunité a été levée ?

Laurent Louis : Vous faites allusion à Bernard Wesphael soupçonné d’avoir assassiné son épouse. En réalité, ce n’est pas le Parlement, mais la justice qui a levé son immunité parlementaire immédiatement, parce qu’elle a considéré qu’il y avait flagrant délit et, donc, ce député, aujourd’hui, s’accroche fortement à son immunité parlementaire pour pouvoir sortir de prison. C’est bien la justice et non le Parlement qui a levé son immunité parlementaire, ce qui est permis par la loi dans l’article 59 de la Constitution. Bernard Wesphael fait donc tout son possible pour pouvoir bénéficier de son immunité, ce qui est affligeant dans ce cas de faits très graves.


En ce qui me concerne, je n’ai pas voulu m’accrocher à l’immunité, parce que j’estime que c’est un privilège digne d’une époque totalement révolue pour moi. On a levé mon immunité pour différents chefs. Depuis que j’ai fait des révélations dans le dossier Dutroux, l’affaire de pédophilie, d’enlèvements et d’assassinats d’enfants dans les années 1990 en Belgique, je suis dans le «collimateur», et ce sont les ministres de la Justice et de l’Intérieur qui ont demandé au parquet de me poursuivre. C’est un peu particulier, puisque ce sont des ministres appartenant à des partis politiques concurrents qui utilisent leurs fonctions pour demander à la justice d’agir contre un député, donc contre un de leurs adversaires politiques, afin de mettre en œuvre des actions judiciaires qui mènent à la levée de l’immunité.

Cela révèle un manque total d’indépendance de la justice par rapport au monde politique. Il s’agit là d’un déficit démocratique très important. Ce que l’on me reproche, c’est d’avoir eu en ma possession le dossier Dutroux, parce que cela dérange l’Etat de savoir que quelqu’un possédant ces documents ose parler des éléments qui montrent que Julie et Melissa, les petites victimes de Marc Dutroux, ne sont pas mortes de faim dans la cache où elles étaient détenues, comme la justice l’a déclaré, mais bien de sévices sexuels. Et comme Marc Dutroux était en prison au moment de leur décès, cela implique que les fillettes ont reçu la visite d’autres personnes pendant son absence. Cela démontre donc l’existence d’un réseau. Cela démontre aussi que les personnes qui ont tué ces enfants ne sont pas en prison.C’est très grave.
Lire la suite: http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2014/01/interview-du-depute-laurent-louis.html#more

À propos

5emedimension.overblog.com

“Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade. Jiddu Krishnamurti”

Rédigé par Adon 12

Articles récents

Hébergé par Overblog